Rechercher
  • nschnoebelen

Au coeur des médias, la relation.

J'aime dire que je suis plus femme de relations que femme de médias. Je suis une passionnée de la bonne entente ! On me dit souvent que je peux être une excellente médiatrice,  soit pour mettre des personnes en relation, soit pour régler des conflits. J'aime les gens. Je ne cherche pas à les changer car par expérience, je sais que non seulement ça ne marche pas, mais pour changer les gens autour de nous ou pour changer le monde autour de nous, il nous "suffit" de changer nous-même. Je les accepte tels qu'ils sont, mais cela ne m'empêche pas de leur dire aussi "la vérité sur eux" parce qu'aimer, c'est aussi cela. J'aime à dire qu'on peut tout dire, mais tout dépend de la manière dont on le dit. Je regarde souvent le meilleur en eux, un peu à la manière de Jésus qui pose son regard sur moi.  Eh oui ! J'ai reçu la "Grâce" d'avoir rencontré Dieu et d'avoir des conversations avec Lui.  Mais j'ai aussi rencontré Dieu à travers des hommes et des femmes qui ont marqué ma vie et qui ont influencé mes choix. Ce que j'aime dire (et répéter des fois !) : "Oui, c'est difficile...mais pas impossible !" J'ai une vision des choses qui va plus loin, voire plus haut. Je suis désolée parfois de constater que des gens se voient automatiquement moins que ce qu'ils sont réellement. Je suis désolée de les voir "se contenter" alors que le mieux leur tend les bras. C'est triste, car je sais que nos choix déterminent notre destinée. Je sais que la vie se "saisit", et qu'elle n'est pas à subir. La Bible est remplie d'exemples de ce type : Dieu utilisant "les choses faibles de ce monde pour confondre les fortes" (1 Corinthiens 1:27).  La peur est tellement un obstacle et mauvaise conseillère. La peur nous rend étranger à nous-même. Il y a une parade infaillible à la peur : l'amour. "L'amour parfait bannit la crainte" dit la Bible, et c'est vrai ! Aimez, aimez et aimez encore. Mais pas comme le monde aime. Moi, j'ai trouvé mon modèle parfait à suivre, il s'appelle Jésus-Christ. Aimer comme Lui, bouleverse les plus grandes forteresses.

Quand on me demande : "Comment être à l'aise devant la caméra ?" Je réponds : "Pensez moins à vous-même, et aimez ceux qui vous regardent."


6 vues