Rechercher
  • stephanas.conseil

Filmer avec un smartphone : un choix professionnel


Filmer avec un smartphone!

« Are you kidding ? ». C’est une plaisanterie ?

Filmer avec son smartphone, c’est pour les amateurs, à la rigueur pour les youtubeurs…

C’était l’opinion que j’avais avant d’assister à la session « Produire avec et pour les smartphones » lors du salon de la radio 2018.


Une utilisation professionnelle radio et télévision



Willy BRACCIANO, rédacteur en chef à RMC était invité pour partager son expérience de l’utilisation des smartphones dans les rédactions de RMC et de BFM appartenant au groupe NEXTRADIOTV.

Depuis plusieurs années, les radios ajoutent des flux vidéo à la diffusion radio.


RMC innove dans ce secteur en diffusant sa matinale sur la chaîne TNT « RMC découverte (canal 24) ».

L’émission de Jean-Jacques Bourdin est filmée dans un studio de télévision et non dans un studio de radio, mais les pastilles audio et vidéo sont filmées par leurs reporters avec des smartphones.



Une autre chaîne du groupe « BFM Paris » tourne ses reportages extérieurs exclusivement avec des smartphones, alors que la chaîne d’information principale BFM TV utilise de plus en plus souvent des reportages produits avec ces appareils. Nous nous retrouvons dans l’univers du multimédias (Vidéo, audio et texte).

Si les smartphones utilisés sont des appareils grand public, ils sont une partie de l’équipement du journaliste. Un micro professionnel est connecté à une carte son venant de l’univers professionnel (Zoom ou Nagra) afin d’avoir un rendu audio digne de la radio et de la télévision broadcast.

Dans les radios RMC et BFM, l’option retenue est de partir d’un IPhone car il y a beaucoup plus de personnes qui développent des applications et l’écosystème Apple est plus fiable. Néanmoins les Samsung ont une très bon rapport qualité-prix.




Changement dans la profession

Nous nous trouvons face à un changement important dans le domaine du multimédia avec des technologies qui modifient le travail du journaliste comme ce fut le cas avec, il y a quelques années, l’apparition des JRI (journaliste reporter d'images).

Maintenant, le journaliste capte les évènements qu’il met à disposition de public sous le triple format audio, vidéo et texte.

La prise de vue de témoignage et le montage rapide pour une diffusion sur les différents canaux devient alors plus simple.

Une formation de quelques jours seulement permet de se familiariser avec ces divers outils.

Le smartphone a plusieurs avantages par rapport à une caméra légère :

  • L’utilisation de logiciel pour le traitement du son et de l’image

  • L’utilisation de la data pour le transfert des données à n’importe quel endroit pourvu qu’il y ait du réseau

  • Une facilité de prise en main, car la nouvelle génération arrive avec une connaissance presque innée de l’utilisation de smartphone

  • Les optiques s’améliorent avec la possibilité de filmer avec différentes profondeurs de champ pour les nouveaux appareils.


Coût moins élevé



On constate une baisse générale des coûts matériels car ce sont des appareils grand public. Idem avec les coûts de formation.

Philippe CHAPOT, directeur du Salon De la Radio et des éditions HF, nous a présenté une valise à 600 € comprenant un

Samsung à 80 €, un micro, des lentilles, un adaptateur pour un kit de reportage, auquel il nous conseille d’ajouter un support smartphone monopod qui est aussi très utile.

La valise de portage de RMC / BFM revient environ à 1200 € (hors IPhone) ce qui est bien inférieur à l’équipement de caméra classique de 8000 €.

L’avantage est que ce matériel peut être acheté sur des sites grand public comme Amazon.

Il ne nous reste plus qu’à libérer notre créativité pour captiver le public avec les récits que nous racontons, grâce à ces instruments que nous avons entre nos mains !


L’application « Tourné-Monté »


Nous avons eu droit à une démonstration.

Application IMOVIE je peux vous faire une vidéo en tourner-éditer ; un process incroyablement utile pour les radios car d’une grande simplicité d’utilisation. On ne passe plus par la post-production, étape toujours très lourde à gérer.

Avec deux doigts, on peut rapidement effectuer un montage simple en utilisant les outils pour modifier la colorimétrie.


Rencontre professionnelle de la vidéo mobile


Un salon : http://video-mobile.org/ a eu lieu le 8 février 2018

Cette rencontre francophone de la vidéo mobile a été organisée par le journaliste Philippe COUVRE ; celui-ci s’est inspiré des rencontres MOJOCON en Irlande.




Conclusion : foncez !


Les médias chrétiens ne possèdent pas de grands moyens pour leur production. En utilisant cette technologie abordable, nous pouvons développer notre créativité afin de produire des pastilles comme des témoignages, des courts enseignements ou réflexions.

Avec une formation qui peut être rapide mais qui est indispensable, des personnes douées pourront fournir de bons éléments à l’intention des diffuseurs chrétiens.

Je peux aussi partager avec ceux qui m’en feront la demande des pistes qui ont été données lors de la session pour choisir le matériel.


Denis Steffen